24 septembre 2019 : théâtre au Moulon

La troupe de la Compagnie des Transports Imaginaires nous a une nouvelle fois régalés, incarnant, cette fois, une galerie de filous personnages représentant la famille Galurin.
Famille qui n’a pas grand-chose pour plaire, hormis ses jolis couvre-chefs coiffant des esprits calculateurs, revanchards, jaloux, empêtrés dans le mensonge, l’hypocrisie et la minauderie…

Le jour,

S’agitent trois générations de femmes et un couple d’entrepreneurs avides, autour de la succession de la fabrique familiale de chapeaux, pour l’heure sans… tête dirigeante.
Au centre de cette saga, sans y paraître, mémé Mélusine observe, riant sous « capeline », les manigances successives, en aparté, de Mesdames Béret, Canotier, Chapka, et Paille fleurie…

La nuit,
Une mystérieuse sans abri, aux allures de panthère rose, erre dans les locaux de la fabrique endormie.

Le jour,
Une technicienne de surface et de pensée profonde, balayant entre les conversations, se risque à quelques commentaires de bon sens, qu’elle ponctue infailliblement d’un           « moi j’dis ça, j’dis rien… »

Jusqu’au jour où Mémé Mélusine sort de son chapeau sa fille Mazarine, l’errante de la nuit, pour la propulser au grand jour, à la tête de la fabrique, devant le clan familial médusé, redistribuant ainsi avec fermeté les rôles de chacun, où ambitieux et non ambitieux y trouveront finalement leur compte.

Ainsi s’achève une joyeuse comédie humaine !

Alors, la troupe « CHAPEAU ! » qui, sans « le melon » mais en très haut de forme, nous a transporté dans son imaginaire.

Et merci au technicien d’EDF, intervenu « vite et bien » suite à une coupure intempestive de courant, qui a permis de nous baigner dans l’ambiance du spectacle où son et lumière du jour et de la nuit avaient aussi leur rôle à jouer … !

Enfin, moi j’dis ça, j’dis rien…

 

Elisabeth

Share This