une invitation, deux réjouissances…

Ainsi fut annoncée la journée artistique et festive du mardi 27 septembre 2016 dans nos locaux associatifs, autour de différentes formes de langage, allant des mots d’esprit aux arabesques montées des profondeurs du cœur, de la littérature à l’enluminure.

le groupe avant la représentation
le groupe en scène

Illustration des multiples facettes à la fois du «possible autrement» et du «bien vivre ensemble», ces quelques heures de partage ont en effet été réjouissantes, en réunissant les protagonistes des œuvres présentées et un chaleureux public au rendez-vous : pas moins de 60 spectateurs venus de différents horizons associatifs.

Des mots d’esprit et de  Li…  Te et … Rature 

Dans le cadre de l’action culturelle «Au service de la maîtrise du français, de l’erreur à l’œuvre», l’atelier théâtre du Grand Chariot rejoint par 5 apprenants et bénévoles de l’association C’est possible Autrement a interprété «Des jours et des nuits au royaume du langage», pièce écrite par eux et jouée sous la guidance de Bruno Tiaiba et de Dominique Tchoryk, comédiens professionnels de la Compagnie des Transports Imaginaires.

Sur scène, habitant le royaume, une palette de personnalités hautes en couleur venues de lointaines contrées : d’Algérie, du Tchad, du Maroc, d’Angleterre et des régions de France, nous ont fait aller du drôle au drame, de l’élaboré au spontané, du loufoque à la réalité, pour notre plus grand bonheur, comme rires et applaudissements l’ont attesté.

 

Ensemble, ils se sont démenés dans le dédale de la langue française semé d’embûches.Ainsi, à la cour du langage, défilaient devant la reine :

Impératif aux ordres d’une reine qui s’ennuie,

Pléonasme, une vraie plaie !

Article trop contracté,

Diminutif se délitant,

Phrase sans ponctuation s’asphyxiant,

Onomatopée incompris et H muet trop effacé

Bonbon menacé par la loi du m devant le b,

Futur en retard

Et enfin  Plus que parfait arrogant ne pouvant se défaire d’Imparfait trop collant !

Ceux-ci snobant le peuple se débattant, lui, avec les lois du masculin et  féminin, et fomentant la révolte contre ces lois de langage insensées !

Enfin tous unis au final, acclamant une reine au verbe haut, désireuse d’apaiser et accorder ses sujets…

A l’issue du spectacle, a eu lieu l’inauguration, dans le cadre de l’Espace de Vie Sociale, de la fresque participative, réalisée par des habitants du quartier du Grand Meaulnes, des apprenants et bénévoles de C’est Possible Autrement, accompagnés, dans l’expression de leur idées et talents, par Catherine Poulain, artiste peintre.

Catherine, artiste jusqu’au bout… . du ruban inaugural, qu’elle avait harmonisé avec le décor, et que M Pascal Tinat, (adjoint au Maire de Bourges) est venu libérer, dans la simplicité et la bonne humeur, inscrivant ainsi «autrement» dans le paysage du quartier cette fresque aux couleurs à la fois douces et joyeuses, fleurant la sérénité, sous le pastel d’un soleil d’automne.

et après cela, le réconfort d’un vin d’honneur agrémenté de petits fours réalisés par les cuisiniers de l’Entraide Berruyère.

Merci à tous ceux, qui de très près ou plus loin, ont œuvré pour la réussite de cette journée !

Elisabeth

Merci à tous les partenaires nous ayant soutenus dans ces deux actions :

Share This