25 juillet 2019 : la canicule oblige les organisateurs, C’est possible Autrement et Tivoli Initiatives, à  annuler la manifestation prévue sur l’esplanade du Grand Meaulnes.

Ce ne fut pas de gaieté de cœur : moment attendu par de nombreux habitants, investissement d’un certain nombre d’entre nous dans la préparation de l’événement, présence annoncée de Val de Berry et Bourges + pour tenir un espace d’information sur les métamorphoses à venir du quartier…

 Mais, même si nous avions fait circuler l’information, il n’était pas question pour nous que certains viennent et trouvent porte close.

Nous avions donc décidé de maintenir un accueil, à l’intérieur sinon au frais, avec boissons, grignoteries, et une présence que nous souhaitions chaleureuse.

Résultat : 34 personnes furent présentes (habitants seuls ou en famille, apprenants, bénévoles), jeunes et moins jeunes, la plupart nous connaissant déjà, quelques un nous découvrant.
Jeux de société, quizz culturel, blind test sur des musiques de dessins animés, moments musicaux : « On dirait Le Sud », chantâmes-nous avec un à propos tout météorologique sur les pas de Nino Ferrer . Tout cela dans une relative improvisation, avec naturel…

Certes ce n’était pas la fête des 7 jeudis, avec la musique appelant au rassemblement, les jeux sur l’esplanade, les tables autour desquelles se rencontrent les assiettes apéritives… Mais ce fut un moment agréable où grâce aux jeux et animations, chacun put trouver sa place. Certains même avouèrent qu’ils se retrouvaient plus dans ce format plus réduit, plus intime (l’intimité à trente, quand même !).

On était moins dans la consommation d’activités, plus dans la rencontre qui est le propre de notre espace de Vie Sociale.

 A toute chose donc malheur est bon !

Et ensuite ?

Rendez-vous l’an prochain pour un Eté des 7 jeudis moins caniculaire.

Rendez-vous tout au long de l’année à venir pour d’autres moments de convivialité.

                                                                                                                                   Bernard Bier

Share This