Notre association a accompagné pendant presque deux ans Chadorla dont nous découvrons aujourd’hui plus largement l’histoire :

Né dans ce petit pays qu’est le BHOUTAN, Chadorla, alias Khenpo Trinley Gyaltsen,  présente un parcours peu typique…en tout cas des personnes que l’on croise dans notre quotidien berruyer : 30 ans de monastère, 15 ans d’enseignement du bouddhisme dont 6 en Inde et 9 en France, 9 ans d’études philosophiques et 6 ans de retraite.

Lors du bilan de de formation décembre dernier, nous lui avons demandé s’il accepterait d’organiser une conférence dans notre cadre associatif. C’est avec plaisir qu’il a rapidement donné suite à cette invitation en proposant le thème : « Comment trouver le calme ? Plusieurs méthodes / questions et réponses », le dimanche 28 février, de 10h à 11h30.

Cette invitation a alors été transmise aux proches de l’association, adhérents, bénévoles, apprenants, et une vingtaine d’entre nous ont plus que sagement écouté Chadorla ce dimanche-là.

Pas un bruit, pas une diversion, que des yeux et des oreilles gourmandes dans l’assemblée.

Une voix douce, posée, un murmure chantant et nous voilà bercés

Déjà calme  éprouvé …

Et plein d’autres ressentis dans ce florilège de vos  impressions exprimées ainsi :

« Une harmonieuse journée de partage et de sérénité

Une parenthèse dans ce monde de «fous»

Des «activations et réactivations»

Des pensées confortées

Et au-delà des mots, la valeur de l’apprentissage …Une leçon d’humilité.

Enfin, pour finir, un murmure qui parvient à faire écho dans une oreille moins fine…

Il faut dire, quel pédagogue cet apprenant accompagné par C’est Possible Autrement…avec…

– ses reformulations pour que chacun trouve le « la »

– ses exemples

– ses métaphores limpides, je ne vois pas d’autre mot pour qualifier celle de l’image du visage dans l’eau !

Sûr que nous ne nous mirerons plus jamais de la même façon !

Sûr que nous arborerons dorénavant des cravates chatoyantes à défaut de la robe lumineuse des moines bouddhistes, en signe de respect de nous-mêmes et des autres. !

Enfin, je pense que vous serez d’accord pour « chuinter «  avec moi….

….Ce partage du 28/2/2016….« Ch »’adore …là !

Elisabeth BOILOT – 7 mars 2016

 

Une harmonieuse journée de partage

…Merci infiniment de m’avoir permis de participer à cette belle parenthèse de sérénité et de partage.  J’ai été impressionnée par l’effet de bien être que j’ai pu ressentir à l’écoute  des paroles de Chadorla. La concentration obligatoire pour suivre le fil de ses pensées a plongé mon corps dans une certaine lourdeur et mon esprit était tout léger….    Carole

…Nous avons passé une matinée baignée d’harmonie, envahie d’une douceur intérieure et physique extraordinaire…
Marie & Christian

 

 

 

 

Des activations et réactivations

…Cette journée fut magnifique avec des rencontres presque magiques. Je n’ai pas vu le temps passer !

Pendant la prise de parole de Chadorla, j’ai bu ses paroles qui raisonnaient avec beaucoup de sens au fond de moi.

Nathalie

La valeur de l'apprentissage

Entendre des paroles, des mots qui ne sont pas intégrés dans nos pays occidentaux, c’est ouvrir son esprit et avoir envie d’entendre autre chose. L’apprentissage est en effet nécessaire et ne s’arrête pas à ce que l’on croit savoir, à des mots ou des théories mais à bien autre chose. Le savoir passant par l’apprentissage est un besoin important de l’être humain et le message est passé.

Nathalie

Une leçon d'humilité

J’ai d’autant plus apprécié mes échanges avec Chadorla que j’ai pu mesurer son humilité. Il est certes érudit et sage mais surtout humble pour s’exprimer ainsi, à son stade d’apprentissage du français, devant un auditoire  tout à son écoute.

Martine

Un murmure

Même avec mes problèmes d’audition, la douceur et le calme transparaissaient dans ce pur moment de sérénité. Un vrai temps de bonheur dans ce monde de fous !

Pascal

Un visage dans l'eau

Mon esprit est aussi torturé que cette surface de l’eau sans cesse troublée par des jets incessants de pierres, décrite par Chadorla. J’ai un chemin immense à parcourir pour accéder à un minimum de sagesse si présente dans le regard, dans l’intonation, dans les paroles, dans l’attitude très apaisante de notre maître de conférence. Merci à lui et à son épouse pour cette rencontre pleine de chaleur et de sérénité.

Brigitte

Share This